DJSCS Guadeloupe

DJSCS Guadeloupe

Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale
Newsletter
Retour à la page d'accueil
>JEUNESSE >Le service civique >Présentation du service civique

Présentation du service civique

Article JEUNESSE 9/05/2016

Le service civique est l’occasion d’effectuer une mission d’intérêt général dans des domaines très vastes.

L’agrément est délivré au niveau national par l’Agence du Service Civique et/ou par la préfète de Région de Guadeloupe, déléguée territoriale de l’Agence du service civique ainsi que par la Directrice de la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS), déléguée territoriale adjointe de l’Agence du Service Civique.

Il existe deux formes de volontariat

I. L’engagement

Il concerne les jeunes de 16 à 25 ans. Engagés auprès d’une structure agréée pour deux ans, ils s’inscrivent dans une mission d’intérêt général pour une durée de 6 à 12 mois pour un minimum de 24 heures hebdomadaires.

Eligible à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), l’engagement donne lieu à une couverture sociale et au versement d’une indemnité versée par l’Etat et par la structure d’accueil.

En Guadeloupe, le versement de la part Etat est assuré par l’Agence de Services et de Paiement de Martinique (ASP) servicecivique.dr-martinique@asp-public.fr

Au cours de sa mission, la structure d’accueil garantit aux jeunes un tutorat (phase de préparation à la mission, accompagnement à la mission et au projet professionnel et de vie). Un soutien est versé chaque mois par l’Etat aux associations pour assurer l’encadrement et l’accompagnement des jeunes.

Une formation civique et citoyenne doit être assurée ainsi que la Prévention et Secours Civiques de niveau 1, toutes deux sont prises en charge par l’Etat

II. Le volontariat

Il concerne les jeunes de plus de 25 ans avec une dérogation possible à partir de 18 ans pour l’Outre-Mer. Volontaires, ils s’inscrivent dans des missions d’une durée de 6 à 24 mois auprès de personnes morales agréées (associations ou fondations) pour cinq ans sans prise en charge par l’Etat.

En Outre-Mer, le volontariat a notamment été conçu pour succéder au dispositif Volontaires Civils à l’Aide Technique (VCAT). Au-delà des missions traditionnelles, il est possible de faire droit à des demandes relevant du champ de l’aide technique : enseignement, médecine, sanitaire et social, environnement, sciences et techniques, vétérinaire, information et communication, administration, économie ou gestion, culturel et artistique.

Il n’est pas exclu que le volontaire quel que soit son âge, puisse effectuer des tâches administratives et logistiques, y compris lorsque celles-ci relèvent du fonctionnement courant de la structure.

Le volontariat donne lieu au versement par la structure d’une indemnité et ouvre droit à une protection sociale prise en charge par l’organisme d’accueil.

III. Le service civique en Guadeloupe

Le service civique créé pour encourager le désir d’engagement des jeunes constitue un cadre proposant un tutorat à la jeunesse afin notamment de se situer en tant que citoyen responsable et favoriser son autonomie. C’est un dispositif vecteur de lien social et un instrument d’éducation collective.

En Guadeloupe, la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS) a met en place en collaboration avec la ligue de l’enseignement représentée sur le département par la Fédération des Œuvres Laïques de Guadeloupe (FOLG) des formations de tuteurs et impulse de nombreux projets avec l’ensemble des partenaires.

IV. Conclusion

Le service civique est une insertion civique et non une insertion professionnelle. Il n’est pas un emploi mais un mode d’engagement professionnel au bénéfice de l’intérêt général. Ce temps de service civique permet aux jeunes d’acquérir un savoir être et d’engranger des compétences de travail qu’ils pourront utiliser dans un emploi.

Comme l’a indiqué Madame Valérie FOURNEYRON Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative : "Le service civique est un signe de confiance pour permettre de répondre à un désir d’engagement et d’être utile aux autres. Au sein d’associations, de collectivités territoriales ou d’établissements publics, il ouvre la première porte vers l’engagement ou une étape supplémentaire dans un parcours d’engagement. Pour les 16-25 ans c’est un bel outil qui permet de conjuguer la prise d’initiatives, l’implication au service de l’intérêt général et une expérience très enrichissante.
Il faut permettre que les actions des jeunes en dehors du seul cadre scolaire, comme dans le secteur associatif, soient encouragées, mieux prises en compte, qu’elles participent à l’orientation, professionnelles et qu’elles constituent un tremplin ".

V. Le référent Régional du service civique en Guadeloupe

Votre contact à la DJSCS

Christine PFLIEGER
Téléphone : 0590 81 04 61
Courriel christine.pflieger@drjscs.gouv.fr

Liste des pièces-jointes